Alprazolam Online Europe Cheaper Alternative To Xanax Buy Discount Xanax Online Cheapest Xanax For Sale
Les Bagumyabanga de la commune de Mpanda appelés à mettre en œuvre la Vision du Burundi
Actualité, Economie, Politique

Les Bagumyabanga de la commune de Mpanda appelés à mettre en œuvre la Vision du Burundi

La descente du 8 mars 2024 en commune de Mpanda et province de Bujumbura, effectuée par le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD le Très Honorable Reverien Ndikuriyo en compagnie de deux Secrétaires nationaux en l’occurrence l’honorable Martin Nivyabandi chargé du développement et Mme Calinie Mbarushimana ayant les questions socioculturelles dans ses attributions s’inscrit dans la poursuite de la campagne de vulgarisation des résolutions du Comité central du parti CNDD-FDD.

Cette descente est la cinaquième depuis lundi 29 avril 2024. Selon le Secrétaire Général du parti au pouvoir, pour que cette vision soit mise en œuvre efficacement, Il y a des conditions. A-t-il lancé. Pour lui, chaque citoyen doit avoir une bonne hygiène corporelle et une alimentation saine et équilibrée pour prévenir certaines maladies pouvant mettre en danger leurs vies. Ce qui pourrait les empêcher de vaquer à leurs travaux de développement. Ajoutant que le combat pour le développement est un combat permanent. Et pour mener à bien ce combat, il faut être moins bavard et laborieux.

En passant, le Secrétaire Général de la première force politique du Burundi, le Très Honorable Reverien Ndikuriyo est revenu sur l’épineux dossier des constructions anarchiques. Il a conseillé aux Bagumyabanga de cette commune de couper court avec les constructions anarchiques pour adopter la construction moderne. Ajoutant qu’il est strictement interdit construire dans les terres arables.

Ce qu’il faut savoir, c’est que dans le programme du gouvernement burundais figure l’attaque contre les occupants anarchiques de terrains.  Ces terrains seront restitués et valorisés et contribueront à la promotion de la culture du riz qui est consommée par la grande majorité des habitants de la plaine d’Imbo.

Poursuivant en disant que chaque citoyen burundais doit se mettre en tête qu’il doit jouer son rôle pour construire son pays Burundi détruit depuis des années. « La politique du gouvernement est de restituer et restaurer les terres arables », poursuit-il.

Prenant la parole, le Secrétaire National en charge des questions sociales et culturelles, Calinie Mbarushimana informe aux Bagumyabanga que la concrétisation de la vision du Burundi commencera dans leur famille. « Une fois que la famille a une vision pour s’autodévelopper, c’est tout le pays qui commence à se développer », souligne-t-elle. Et de rappeler aux Bakenyererarugamba à revenir sur l’éducation des enfants en vue de les inculques les bonnes valeurs qui les conduiront à penser au développement. Cependant, elle les appelle à commencer à expliquer à leurs enfants la vision du pays Burundi émergent en 2040 et développé en 2060.

Et de révéler que la consolidation de la paix, de la sécurité et du dialogue est la condition sine quoi none pour atteindre le développement que nous souhaiterions.

Quant aux experts Aloys Batungwanayo et prof Jean Bosco Manirambona dans leurs exposés soutiennent que la culture devrait être la base du développement.

10 mai 2024

About Author

BANGEL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *