Order Alprazolam Pills Xanax Bars Online Cheap Buying Xanax Online Cheap Online Xanax Vendor
CNDD FDD : Rencontre avec les responsables des confessions religieuses
Non classé

CNDD FDD : Rencontre avec les responsables des confessions religieuses

Dans le cadre de vulgariser les résolutions issues de la réunion du comité central tenue du 22 au 23 avril 2024 en province de Ngozi sur la mise en œuvre de la Vision Burundi, pays émergent en 2040 et développé en 2060, ce mercredi le 29 mai 2024, la représentation nationale du parti CNDD FDD a rencontré à Bujumbura les responsables des confessions religieuses pour échanger sur les projets de relance de l’économie burundaise.

Le Secrétaire Général du parti CNDD-FDD, Très Honorable Révérien Ndikuriyo, dans son mot d’accueil, a souhaité la bienvenue aux responsables des confessions religieuses et d’entrée de jeu, il a fait savoir que l’objet de la rencontre est la mobilisation des responsables à tous les niveaux: « Dans la perspective de relancer l’économie et améliorer les conditions de vie de la population, le comité central du parti CNDD FDD a pris des résolutions visant à mettre en œuvre concrètement et rapidement la Vision du Burundi pays émergent en 2040 et développé en 2060 », a-t-il indiqué.
Il a salué la contribution des confessions religieuses, notamment dans la promotion de l’éducation et dans les travaux de développement. Il les a invités à redoubler d’effort pour augmenter la production.

Enjeux et piliers de la vision du Burundi

Dans son exposé, Monsieur Alain Ndikumana, expert en économie, a indiqué que la Vision Burundi pays émergent en 2040 et pays développé en 2060 a pour objectif ultime l’accroissement de la production de biens et services et des revenus, la réduction et l’élimination des inégalités de toutes sortes et l’amélioration significative du niveau du bien-être des populations burundaises.

Cet expert en économie a fait savoir que la vision du Burundi repose sur trois enjeux, à savoir la transformation structurelle de l’économie pour impulser une accélération de la croissance économique sans entrave à l’équilibre écologique, une prise de décision basée sur l’évidence et une approche de gestion et de financement axée sur les résultats, une amélioration des conditions et de la qualité de vie de la population avec une croissance démographique soutenable et maîtrisée.

Selon Alain Ndikumana, les cinq piliers de la vision du Burundi servent de fondements pour la planification et la mise en œuvre de programmes et de projets qui visent à transformer le Burundi. Ces piliers sont notamment l’engagement de l’Etat, l’efficacité économique, l’équité sociale, l’écologie et le patrimoine ainsi que les partenariats fructueux.

Par rapport à l’engagement de l’Etat, Alain Ndikumana explique que cela implique la participation active et la responsabilité de l’État dans la mise en œuvre des politiques et des programmes pour le développement du pays alors que l’efficacité économique vise à améliorer la productivité, la compétitivité et la croissance économique du Burundi. Concernant l’équité sociale, Alain Ndikumana révèle qu’il s’agit de garantir l’accès équitable aux services de base tels que l’éducation, la santé et le logement, tout en réduisant les inégalités sociales, etc.

Dans leurs contributions, les responsables des confessions religieuses ont remercié la représentation nationale du parti CNDD FDD qui a pensé à organiser cette réunion qui vise à améliorer les conditions de vie de la population et du pays. Ils ont promis de sensibiliser leurs adeptes à contribuer à la mise en œuvre de la vision du Burundi. Ils se sont aussi engagés à vulgariser et redynamiser la culture d’avocat et de café pour augmenter la production de la culture d’exportation.
Pour atteindre à la vision du Burundi, Dr. Protais Asmani Ndagijimana, vice-président de la Communauté Islamique du Burundi [COMIBU] a suggéré l’amélioration de la qualité de l’éducation et de l’enseignement. Il a suggéré aussi l’amélioration de la qualité de l’internet Quant à Bishop Seth, il a demandé la mise en place d’un forum des églises partenaires au développement du Burundi. Pour lui, ce forum permettra aux églises partenaires d’échanger sur les projets de développement arrêtés par le gouvernement. Ce qui permettra aux leaders de connaître très rapidement les priorités du gouvernement en vue de les vulgariser.

29 mai 2024

About Author

BANGEL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *