DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD RELATIVE A LA PUBLICATION DES RESULTATS PROVISOIRES DU REFERENDUM CONSTITUTIONNEL

 

Au nom de Dieu Tout Puissant, le Miséricordieux

Au nom de tous les Bagumyabanga du Parti CNDD-FDD, c’est un réel plaisir et un honneur pour moi de féliciter le peuple Burundais pour leur choix avisé et éclairé en votant massivement et paisiblement la nouvelle constitution avec un taux de participation plus que satisfaisant.

La date du 17 mai vient d’entrer dans l’histoire du Burundi comme une date mémorable pour les bagumyabanga et les Burundais en général. Cette étape marque un tournant décisif où les Burundais viennent de tracer une voie qui leur est propre pour un avenir radieux.

La victoire du Oui ne saurait être pour tel ou tel autre parti politique, le oui gagnant marque la victoire du peuple Burundais dans son entièreté.

Il m’est donc plaisant de féliciter et remercier ce peuple brave et déterminé qui s’est levé de bonne heure pour répondre à ce rendez-vous national dans la sérénité, le calme, la liberté et le respect mutuel. C’est un signe éloquent qui révèle une fois de plus que la démocratie est bien ancrée dans notre pays et une preuve parlante de la maturité politique du peuple burundais.

Le taux de participation de 96,24%, qui est sans précédent, est un autre signe révélateur que les Burundais ont maintenant pris en main leur destin et aspire à une réelle indépendance du Burundi.

Le Parti CNDD-FDD déclare sa satisfaction par rapport au déroulement de la compétition entre le « oui » et le « non », et salue la détermination des adversaires politiques qui ont défendu leurs convictions sans ambages et permettant ainsi au Burundais de choisir en ame et conscience et en toute liberté. Nous souhaitons à ces hommes et femmes politiques de continuer sur cette voie démocratique en acceptant le verdict des urnes. La victoire du « oui » est aussi la leur, car après la promulgation par le Président de la République, la nouvelle constitution régira tous les Burundais, les partisans du « oui » comme ceux du « non ».

Nous affirmons notre appréciation positive des résultats provisoires de ce scrutin annoncés par la Commission Electorale Nationale Indépendante, 73,26% des électeurs ont voté en faveur de la nouvelle constitution, 19,34% contre, 4,11% des voix nulles et 3,28% abstentions.

Ce score reflète la maturité des Burundais à se choisir eux-mêmes la voie de gouvernance qui leur est propre. L’on se souviendra de la date du 17 mai comme celle de la victoire de la démocratie, de la victoire du peuple.

En effet, cette nouvelle Constitution émane de la volonté de celui-ci et a sa base dans les idées et vœux du peuple exprimés lors des sessions inclusives du dialogue interburundais. Ce dialogue a abouti à des résultats tangibles, nous félicitons le gouvernement du Burundi qui n’a ménagé aucun effort pour réaliser les doléances du peuple, il a montré que le peuple a le dernier mot dans la gouvernance du pays.

Le Parti CNDD-FDD loue le gouvernement de la République du Burundi pour ses efforts inlassables à mettre en avant la volonté du peuple et saisit également l’occasion pour remercier les émissaires du gouvernement qui ont parcouru tous les coins du Burundi pour expliquer les amendements apportés à la Constitution. Nous congratulons également la commission qui par son expertise a mis en musique les vœux du peuple.

Le Parti CNDD-FDD réitère son engagement à soutenir le dialogue, comme une culture des Burundais, car en effet, le dialogue a déjà mené le peuple vers des horizons glorieux, notamment la mise en place du forum permanent des partis politiques, véritable épicentre de réflexion et d’échanges pour les politiciens sur toutes les questions de la vie nationale.

Le Parti CNDD-FDD saisit la balle au bond pour appeler les politiciens, incarnant la vision et lanterne des masses de continuer à se concerter chaque fois que de besoin, et qu’ils ne voient pas dans le dialogue d’autres intérêts si ce n’est le bien du peuple. Que le dialogue soit plutôt orienté vers le bien-être des citoyens par le relèvement communautaire, l’augmentant de la production, la diversification des sources de revenus et création d’emplois, etc.

Les sessions de dialogues qui sont maintenant nécessaires sont celles qui conduisent le peuple à l’épanouissement et au développement intégral.

Cette nouvelle constitution vient consolider la démocratie, le dialogue doit suivre cette voie. Le Parti CNDD-FDD appelle de ses vœux et dès maintenant, un cadre d’échanges entre  les responsables politiques afin de préparer ensemble une feuille de route pour les élections générales de 2020.

Dans l’optique de conforter la victoire du peuple, le Parti CNDD-FDD appelle les bagumyabanaga et les burundais en général de sauvegarder la paix chèrement acquise, vivre dans la fraternité et le respect mutuel, sans discrimination sur base du choix que tel ou tel autre aurait posé le jour du scrutin.

Et dans la droite ligne des résolutions de mars 2018 de son comité central, le Parti CNDD-FDD met en garde quiconque sème la division entre les bagumyabanga sur fond ethnique, position ou autre. Le Parti rappelle son rejet de  toute politique divisionniste et discriminatoire.

Pour terminer, le Parti CNDD-FDD remercie tous ceux qui se sont impliqués en vue de la réussite de ce processus électoral :

La CENI et ses démembrements, l’administration de la base au sommet, les forces de défense et de sécurité, la justice, qui ont œuvré sans se lasser pour que le processus se passe sans incidents, dans la transparence et le calme.

Le Parti CNDD-FDD remercie aussi les médias, qui ont travaillé en synergie jour et nuit, en quatre langues, afin que le tout le monde puisse suivre le scrutin en temps réel.

Le Parti CNDD-FDD félicite également les formations politiques et organisations de la société civile qui ont déployé leurs membres dans toutes les provinces, ils sont des témoins de la tenue du scrutin référendaire apaisé, transparent, et libre.

Le Parti CNDD-FDD exhorte le peuple burundais à consolider la paix, en restant unis et solidaires, afin que jamais la démocratie ne chancelle.

 

Je vous remercie

Que Dieu vous bénisse.

 

Fait à Bujumbura, le 22 mai 2018

Gen Maj Evariste Ndayishimiye

Secrétaire Général

 

 

 

Author: admin

Share This Post On
468 ad