Visite des femmes affiliées au parti CNDD-FDD «les Bakenyererarugamba » aux enfants handicapés à l’Institut Médico-pédagogique de Mutwenzi à Gitega

IMG_6349    Ce samedi 09 janvier 2016, la ligue des femmes du parti CNDD-FDD «  Bakenyererarugamba » a rendu visite aux enfants Handicapés internés à l’institut Médico-pédagogique de Mutwenzi en province de Gitega. La visite avait pour objet, la transmission des vœux pour les fêtes de fin d’année 2015 à ces enfants handicapés et en difficulté.

Le directeur de cet institut, Frère Ngiriye Jean de Dieu dans sa parole d’accueil a remercié Dieu pour cette générosité indéniable que les Bakenyererarugamba viennent de faire preuve en se joignant à ces enfants handicapés pour partager la joie. Il a souligné que ce centre traite et enseigne les enfants ayant un handicap de toute sorte, le centre leur donne une éducation pédagogique et sociale. Le Frère directeur Ngiriye Jean de Dieu a souligné que le problème majeur est que ces enfants sont très vulnérables.

La Secrétaire Générale de la ligue des femmes Madame Maggy Kamana dans son allocution, a tenu à annoncer l’objet de leur déplacement : « Nous nous sommes déplacées pour nous joindre à nos enfants qui en même temps les enfants du pays tout entier. » A-t- elle martelée.

Les Bakenyererarugamba sont venues souhaiter à ces enfants un joyeux noël et présenter leurs meilleurs vœux pour l’an 2016, que cette année leurs soit une IMG_6388année de bonne santé, même si c’est difficile à cause de leur état physique.

A la fin de chaque année, les Bakenyererarugamba ont la coutume de visiter les enfants en difficulté pour partager le Noël, elle a rappelé que précédemment, elles avaient été à Bujumbura Rural pour apporter des cadeaux aux enfants en Difficulté et que c’est le tour de ceux de l’Institut Médico-pédagogique de Mutwenzi. La secrétaire Générale de la ligue des femmes a dit qu’elle a déjà élevé des enfants handicapés et elle a trouvé que ce n’est pas facile. Elle a demandé aux organisations Humanitaires et à l’Etat de soutenir ces enfants parce que ce sont des enfants comme les autres. La secrétaire Générale a continué en annonçant que lorsqu’elle était en Bujumbura rural, elle a accepté de prendre en charge deux enfants et que malheureusement ces enfants sont tous morts. Elle a promis de prendre en charge deux enfants parmi les enfants Handicapés de l’institut Médico-pédagogique de Mutwenzi.

La visite s’est clôturée dans l’ambiance, par le partage avec les enfants et par la dance. Signalons que la ligue des femmes avait apporté beaucoup de biens parmi lesquels, il y avait des vivres, des habits et des ustensiles de cousine.

Author: Willy

Share This Post On
468 ad