COMMUNIQUE NO 014/2016 DU PARTI CNDD-FDD DU 02 AOUT 2016

Le 02 août de chaque année est un jour de commémoration de l’assassinat du Patriote Lieutenant-Général Adolphe NSHIMIRIMANA

1. En date du 02 août 2016, le Parti CNDD-FDD s’associe à tous les Bagumyabanga en particulier et au Peuple Burundais en général pour célébrer le premier anniversaire de l’assassinat du Patriote Lieutenant- Général Adolphe NSHIMIRIMANA tué par des terroristes qui ne veulent aucunement entendre la démocratie dans notre Pays. C’était un véritable patriote aimant tout le monde et aimé par ses congénères, un homme apparaissant dans les moments durs et qui sera l’exemple de notre progéniture ;

2. Le Parti CNDD-FDD saisit cette opportunité pour souhaiter à la famille éprouvée des Bagumyabanga la retenue dans la souffrance, la tolérance et l’amour d’autrui qui sont en quelques sortes la traduction de la mémoire gardée de ce grand Patriote. Que l’Histoire et les circonstances de sa disparition soient portées à leur connaissance et ainsi devenir le socle des relations socio-politiques devant gérer le quotidien des Burundais dans le sens d’aller toujours de l’avant ;

3. Le Parti CNDD-FDD demande à tous les Bagumyabanga de rester unis comme un seul homme à la manière dont le Patriote Lieutenant – Général Adolphe NSHIMIRIMANA n’a cessé de l’extérioriser à travers son comportement d’amour ardent pour la liberté des hommes devant les Burundais et la Communauté Internationale ;

4. Le Parti CNDD-FDD demande à tous les Bagumyabanga de marcher pas dans le pas de ce grand Patriote pour illuminer et éclairer la politique du Pays pour un avenir meilleur ;

5. Le Parti CNDD-FDD condamne par cette circonstance certains Pays, sous des intérêts inavoués, de recoloniser le Burundi et cherchant à piétiner la souveraineté nationale, l’indépendance politique, l’Unité nationale et les frontières territoriales du Burundi contrairement aux prescrits des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies No.2248 du 12 novembre 2015 et No.2279 du 1er avril 2016. La volonté de déferler 228 policiers onusiens sous le territoire burundais à l’insu du Pays et sans le consulter n’est que la violation flagrante de ce pourquoi le Patriote Lieutenant-Général Adolphe NSHIMIRIMANA s’est battu. Ce n’est ni moins ni plus qu’une démarche de recolonisation du Burundi et du reniement de la liberté pout tout un Peuple ;

6. Le Parti CNDD-FDD termine son propos en rappelant encore une fois au Gouvernement du Burundi de transformer ce jour du 02 août de chaque année en un jour inoubliable dans l’Histoire du Pays que les générations futures garderont à jamais dans leur mémoire.

Fait à Bujumbura ; le 02 août 2016
L’Honorable Pascal NYABENDA

Président du Parti CNDD-FDD

Author: Evelyne Butoyi

Share This Post On
468 ad