Echange sur le parti CNDD-FDD et la situation sécuritaire en province de Mwaro

imageCe samedi, 19 mars 2016, le vice Président du parti CNDD-FDD, Honorable Joseph Ntakirutimana a rencontré les responsables des comités provinciaux et communaux du parti au pouvoir en province de Mwaro, ainsi que ceux de la Ligue des femmes et ceux de l ligue des jeunes pour échanger sur le parti et la situation sécuritaire qui prévaut dans cette localité.

Le Président du parti en province de Mwaro Mr Zacharie Ntirandekura dans son mot d’accueil, a précisé que le parti se porte bien, la preuve est que le parti a remporté pour la première fois dans l’histoire, les élections de 2015 dans toutes les communes que compte cette province. Tous les organes du parti sont en place de la base au sommet et ils sont à l’œuvre pour les élections de 2020. Mr Zacharie Ntirandekura a souligné aussi que les Bagumyabanga de la province Mwaro vivent en harmonie avec les membres des autres formations politiques dans leur diversité.

Au point de vue sécuritaire, le Président du parti CNDD-FDD en province de Mwaro, affirme que dans l’ensemble la sécurité est une réalité à Mwaro et déplore quelques cas isolés de déstabilisation perpétrés par des ressortissants des communes environnantes,telles que les communes de Matana et Mukike et se réjouit du fait qu’à chaque fois qu’ils attaquent, la situation est vite maitrisée.

Le Vice Président du parti CNDD-FDD Honorable Joseph Ntakirutimana dans son allocution a remercié les Bagumyabanga pour avoir répondu massivement aux dernières élections parce que les élections de 2015 n’étaient pas faciles, a-t-il souligné. Honorable Ntakirutimana a rappelé les prétextes derrière lesquels se sont cachés ceux qui cherchaient à étouffer dans l’œuf les élections de 2015: le Mandat, la violation de la constitution, un génocide en préparation, l’armement des jeunes affiliés au parti au pouvoir (Imbonerakure), jusqu’à ce que certains membres des confessions religieuses participent à cette campagne de diabolisation et d’intoxication appelant les fidèles à ne pas répondre aux élections pour éviter d’être taxés d’esclaves (Abaja); Ce qui n’a pas empêché que le parti CNDD-FDD rafle toutes les voix exprimées à 100% dans cette localité. Le sénateur Ntakirutimana a également signalé que ceux qui ne voulaient pas les élections sont ceux qui ne voyaient pas d’un bon œil les réalisations du parti CNDD-FDD, notamment en stabilisant le pays pendant une décennie grâce au combat qu’il a mené contre les clivages ethniques. Ce sont ceux-là, qui sont hostiles au démarrage des travaux de la CVR, car, elle constitue une menace pour eux.

L’Honorable Joseph Ntakirutimana a passé la parole aux Présidents communaux pour présenter l’état de lieux du parti au niveau de chaque commune. La conclusion dégagée est que le parti CNDD-FDD se porte bien et a enregistré des progrès considérables, vu le nombre de nouveaux membres inscrits ces derniers jours. Au point de vu sécuritaire, Le Vice président leur a rappelé qu’à l’absence de la paix, il n’y a de vie, on se retrouve dans le chaos général. Il leur a rappelé qu’il y’a des malfaiteurs qui ont tenté de la perturber, mais que ça n’a pas duré.
En conclusion, il s’est avéré que la sécurité doit être la priorité des priorités, sans laquelle, rien n’est possible en province de Mwaro. D’où, la quadrilogie est à renforcer pour y parvenir.

Author: Evelyne Butoyi

Share This Post On
468 ad