COMMUNIQUE N° 024/2015 DU PARTI CNDD-FDD DU 23 JUIN 2015

Ceux qui ne veulent pas les élections ont choisi de se cacher derrière le dialogue afin de continuer leur projet de déstabilisation des institutions mises en place par le peuple.


  1. Le parti CNDD-FDD apprécie  l’étape déjà franchie dans la préparation des élections ainsi que la façon dont la communauté internationale a suivi de près la situation qui prévaut au Burundi à travers et cela dans les différents sommets  qui ont eu lieu soit à Dar-es-Salaam en République Unie de  Tanzanie, en République Sud-Africaine, et dans toutes les rencontres où le respect de la Constitution de la République du  Burundi a été le mot d’ordre.
  1.  Le parti CNDD-FDD s’étonne  du comportement des politiciens qui osent  demander encore une fois le glissement du calendrier électoral alors que les différentes réunions n’ont pas contredit la Loi fondamentale qui entrainerait un vide constitutionnel. Ces politiciens disent aussi qu’ils souhaitent un calendrier électoral émanant d’un consensus de toutes les parties prenantes. Il sied à préciser que nulle part dans la constitution burundaise n’est écrit que le calendrier électoral est établi par les hommes politiques. C’est la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) qui a les prérogatives d’établir le calendrier électoral,  comme le prévoit l’article 91 de la constitution.   Cet organe chargé d’organiser les élections a consulté toutes parties prenantes en date du 8 juin 2015 et les clauses de cette rencontre ont été tenues en considération lors de l’élaboration de l’actuel calendrier électoral qui respecte les délais constitutionnels.
  1.  Par rapport à la nomination d’Abdoulaye Bathily comme  nouveau envoyé des Nations Unies, le  partiCNDD-FDD apprécie la préoccupation de la communauté internationale sur la situation qui prévaut au Burundi, mais il est à constater qu’au lieu d’organiser des réunions alors qu’il reste cinq (5) jours seulement pour que les élections aient lieu, il devrait plutôt commencer par se renseigner et consulter les uns les autres afin de constater lui-même la vrai réalité des choses sur terrain au lieu de travailler sur des documents qui par ailleurs émanent plus de propagateurs de mensonges devenus nombreux ces jours-ci. Ainsi, ces consultations  pourraient conduire à de bons résultats.
  1.  C’est pourquoi le parti CNDD-FDD informe la communauté tant Nationale qu’internationale  que sa priorité est la continuité de la campagne électorale pour les communales et législatives  qui, d’ailleurs s’achève dans cinq jours et il ne reste que deux (2) jours avant l’ouverture de la campagne des présidentielles dans lesquelles le candidat Son Excellence Pierre Nkurunziza a été désigné par le partiCNDD-FDD.  Le parti CNDD-FDD tient donc à communiquer qu’il ne participera pas au dialogue pendant cette période puisque cela semble être une diversion ayant comme objectif la perturbation des élections.
  1.  En plus, comme il a été annoncé à maintes reprises dans les différentes réunions, la clé du dialogue  inter-burundais se trouve dans les mains de la communauté  Est-Africaine (EAC). Cependant, d’après les informations dignes de foi, ces réunions envisagées sont en train d’être organisées  à la hâte et   à l’insu de la Communauté Est-Africaine, d’où  l’existence probable d’un agenda caché.   Quiconque tentera d’arrêter le processus électoral, qu’il soit Burundais ou étranger, sera considéré par le parti CNDD-FDDau même pied d’égalité que ceux qui ont tenté de renverser le pouvoir par un putsch, le 13 mai 2015.
  1.  Le parti CNDD-FDD supplie tous les Burundais en général, les Bagumyabanga en particulier  de rester sereins  et de continuer à se préparer pour les élections qui, bel et bien auront lieu. Le parti CNDD-FDDdemande aux forces de l’ordre de punir impitoyablement quiconque voudra perturber les élections afin de laisser la chance aux Burundais de  mettre en place des institutions démocratiques comme prévues  dans  la constitution.

 Fait à Bujumbura, le 23 juin 2015
                                                 LʾHonorable Pascal NYABENDA

                                                Président du Parti CNDD-FDD.   

Author: Willy

Share This Post On
468 ad