Muyinga: Marche de paix et sécurité sur la colline Kinanira

Le vice-président du parti CNDD-FDD, Honorable Victor Burikukiye a effectué ce samedi 16 avril 2016 une descente en commune Giteranyi de la province Muyinga où il s’est joint à la population de cette localité dans les travaux communautaires. Ces travaux, qui ont connu une forte participation des natifs dont les Bagumyabanga de cette province, ont débuté par une longue marche de soutien pour la paix et la sécurité qui les a conduits à la colline Kinanira de la zone Rumandari. Les travaux consistaient à collecter et transporter des pierres pour l’extension de l’Ecole Fondamentale Kinanira.

La colline Kinanira se trouve sur la frontière du Burundi avec la Tanzanie et le Rwanda et elle a été touchée par des rumeurs qui ont été propagées par des ennemis de la démocratie à la veille des élections. Beaucoup d’habitants de cette colline ont fui le pays vers des camps de réfugiés au Rwanda ou en Tanzanie, mais la plupart sont rentrés au bercail.

S’adressant à la population de cette localité, le député Victor Burikukiye leur demandé de conseiller à leurs frères qui sont toujours dans des camps des réfugiés de rentrer au pays natal et participer avec les autres à la construction de leur patrie. Et ceux qui se sont déjà rapatriés, il leur a demandé d’en découdre avec de mauvais enseignements qu’ils auraient eu dans ces camps des réfugiés et partant, de vivre en harmonie avec les autres et respecter des élus à la base.

L’honorable Burikukiye a demandé à la population de Giteranyi de préserver la paix et la sécurité, surtout que cette commune est frontalière des deux pays et que les perturbateurs de la sécurité pourraient y emprunter le chemin.

En marge des travaux communautaires, les Bagumyabanga de la province Muyinga qui avait répondu massivement à ce rendez-vous ont échangé sur la vie du parti CNDD-FDD dans cette province. Le président du parti CNDD-FDD en cette province a fait savoir que les Bagumyabanga sont à l’œuvre et que la population en général participe à la préservation de la sécurité.

Cet évènement a été aussi une occasion pour les Bagumyabanga d’accueillir de nouveau au sein du parti CNDD-FDD Muhamed Ferouz. Celui-ci fut un Mugumyabanga avant de quitter le bercail. Muhamed Ferouz a dit regretter d’avoir trahi ses frères Bagumyabanga et s’être perdu pour rien. Il a ainsi promis de ne plus se laisser tromper par qui que ce soit et a conseillé à d’autres qui, comme lui, se seraient trompés, de demander pardon et regagner la grande famille des Bagumyabanga.

Author: Evelyne Butoyi

Share This Post On
468 ad