Le Parti CNDD-FDD apprécie la résolution qui vient d’être adoptée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies

COMMUNIQUE N° 40 DU PARTI CNDD-FDD DU 13NOVEMBRE, 2015

  1. En date du 12 novembre 2015, le Conseil de Sécurité des Nations Unies s’est réunie et a adopté la résolution 2248 (2015) de nature à sortir le Burundi de sa crise politique et sécuritaire après plusieures autres réunions et beaucoup de débats qui n’ont pu déboucher sur aucun consensus. Le peuple Burundais attendait avec beaucoup d’impatience ce moment et les résultats qui allaient en sortir ;il présente ses vifs remerciements au Conseil de Sécurité de l’ONU et à sa persévérance pour trouver les réponses appropriées à la problématique Burundaise répondant ainsi aux préoccupations du Parti CNDD-FDD et de l’Etat qui en émane;

 

  1. Le Parti CNDD-FDD juge positivement et apprécie à juste titre que le Conseil de Sécurité de l’ONU ainsi que certains pays de la Communauté Internationale ont fini par comprendre   les méandres du conflit burundais et ont trouve des voies et moyens d’apporter des réponses appropriées. C’est un pas très encourageant dans la voie de la recherche de la paix et de la stabilité au Burundi;

 

  1. Il va sans dire que la situation politique sécuritaire du Burundi a été mal appréhendé par certains diplomates accrédités à Bujumbura et ont donné de fausses informations à leurs pays respectifs. Le Parti CNDD-FDD est convaincu que les complications ne seraient pas allées jusque-là si les diplomates ne s’étaient pas confiés uniquement aux seules sources de l’opposition radicale. C’est pourquoi il est demandé à ces pays de revoir le tir et d’utiliser dans le futur le canal des envoyés spéciaux ;

 

  1. Le Parti CNDD-FDD remercie le Conseil de Sécurité de l’ONU d’avoir adopté une résolution à l’intérieure de laquelle il respecte la souveraineté, l’indépendance et l’unité nationale du Burundi. Cette disposition avait été piétinée et violée par certains pays de la communauté internationale à tel point que le Peuple Burundais se trouverait désarmer et désabuser dans sa liberté à se choisir ses propres institutions. Cette disposition vient confirmer que les Burundais n’ont pas de problèmes propres en interne comme ceux relatifs à l’ethnisme mais plutôt des problèmes injectés à partir des puissances extérieures dans le souci de faire prévaloir leurs intérêts et de diriger le pays indirectement;

 

  1. Le Parti CNDD-FDD présente encore une fois ses profonds remerciements aux pays amis qui ont soutenu le Burundi depuis le début des débats sur le Burundi au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU et même à l’extérieur du Conseil jusqu’ à l’adoption de la résolution No 2248 (2015) .Un véritable ami se présente lorsqu’on est en difficulté. Les Bagumyabanga n’oublieront jamais et l’histoire sera témoin;

 

  1. Le Parti CNDD-FDD proclame encore une fois que la voie du dialogue est le seul chemin de trouver les solutions les meilleures. Il réitère son attachement à cet instrument de résolution des conflits et surtout qu’il en a fait preuve depuis qu’il était mouvement CNDD-FDD. La dite disposition relative au dialogue inter burundais vient de verser de l’eau dans son moulin. Il remercie le Gouvernement dʾavoir dʾ or et déjà mis en place la Commission Nationale de Dialogue Inter burundais (CNDI) et demeure très convaincu que les résultats attendus de paix, de stabilité et de démocratie seront assis de façon définitive. Chaque burundais et toutes autres personnalités impliquées sont invitées à participer aux fora de dialogue qui sont organisés par la CNDI;

 

  1. Le Parti CNDD-FDD se réjouit que cette résolution 2248 est prise au moment où les différentes recommandations issues des différents sommets des Chefs d’Etats de la Sous Région, de la Région et même de l’Union Africaine sont entrain d être mises en exécution surtout celles relatives au désarmement de la population civile. Tous les partis burundais ont pu se rendre à l’évidence lors de leur visite sur terrain pendant les opérations de désarmement et ont constaté que le respect des droits de l’homme est absolu. Sans nul doute comme Son Excellence le Président de la République l’a souvent expliqué, il n’y aura jamais de génocide aussi longtemps que le parti CNDD-FDD est au pouvoir.

 

  1. Le Parti CNDD-FDD termine son propos en invitant le peuple Burundais à faire sien cette résolution 2248(2015) du Conseil de Sécurité de l’ONU et demande à tout un chacun de participer et de s’exprimer librement dans les différentes réunions en vue et ceci se faisant dans le respect mutuel, la paix et la sécurité. Le Parti CNDD-FDD profite de cette opportunité pour demander au Secrétaire Général de l’ONU, Monsieur Ban Ki Moon de faire comprendre aux pays ayant suspendu leurs appuis budgétaire au Burundi de les reprendre puisque le dialogue ne saurait mieux se réaliser sous l’épée de Damoclès d’affamer le Peuple Burundais.

 

Fait à Bujumbura le 13novembre 2015                                                                                            

LʾHonorable Pascal NYABENDA

Président du Parti CNDD-FDD

Author: Willy

Share This Post On
468 ad