Le Parti CNDD-FDD s’insurge contre les tueurs qui se comportent comme ceux de Boko Haram, Al Shebab et Al Qaeda

COMMUNIQUE NO 037 /2015 DU PARTI CNDD-FDD DU 14 OCTOBRE 2015

1. Il y a quelque temps, des assassinats sélectifs sont observés visant les corps de la défense  nationale et de la sécurité publique et quelques individus ciblés qui succombent suite au jet des grenades et des fusillades. Ces terroristes utilisent des véhicules  et des motos pour commettre ces forfaits. Sans aucun doute que ces assassins terroristes  sont matériellement et financièrement appuyés par certains Pays néocolonialistes  et  des  médias internationaux qui diffusent  des messages incendiaires et même divisionnistes en affirmant gratuitement qu’il s’agit d’une crise ethnique.  Comme exemples récents,  en date du  08 octobre 2015 , le gendre de Pierre Claver Mbonimpa en la personne de Pascal Nshimirimana  a été  assassiné  devant sa maison  sise à Ngagara. Les médias internationaux et les réseaux sociaux ont propagé des messages comme quoi sa mort est liée au conflit de   travail  entre  commerçants  alors que sa famille proche a confié   qu’il s’agit d’un règlement de compte connu et  que la police n’a  pas besoin de mener des enquêtes comme s’il existe au Burundi des individus qui sont permis de tuer des humains sans poursuites judiciaires. C’est vraiment impensable ! En date du 13 octobre 2015, un enlèvement sans nom de trois policiers a été opéré dans le quartier trois de Ngagara vers l’après-midi de ce Mardi. Un des trois a eu la chance d’échapper et est allé avertir ses camarades de corps pour aller libérer les leurs. Malheureusement un avait déjà été tué  et un autre avait  été grièvement  blessé ;

2. Pendant les opérations de libération,  une famille d’un cameraman de la Télévision Nationale Nkezabahizi Christophe  prise comme bouclier humain a trouvé la mort  ainsi que des terroristes  et policier assassiné faisant  un total de dix (10) personnes.  Soulignons en passant que la famille du journaliste a perdu en cette circonstance  deux de ses enfants âgés de 14 et 16ans ainsi que la mère des enfants. Le Parti CNDD-FDD présente ses condoléances à toutes les familles éprouvées. Cependant, il est choquant que des radios internationales se fondant sur leurs  réseaux d’informateurs sur place déclarent que la police chargée de la sécurité  des institutions a fait un assaut contre une famille et  d’autres disent que la question est d’ordre ethnique et sans commentaires.

3. Les manipulateurs de la politique burundaise ont toujours misé et exploité  l’ethnisme comme moyen de compréhension des conflits du Pays.  Ce qui est bizarre est qu’  à Arusha  il a  été clairement formulé  que  le problème burundais est politique  avec une  connotation   ethnique. Le CNDD-FDD lui-même, dans ses négociations avec le Gouvernement de l’époque  a conclu à travers l’Accord  Global de Cessez-le-feu que le problème burundais   est politique. Regardons encore  ces médias internationaux qui colportent encore des mensonges comme quoi  la question est ethnique donc  autrement dit que les terroristes sont en train de tuer leurs frères Burundais, surtout les policiers puisqu’ ils sont d’ethnie différente !?. Et c’est cette conviction que  ces Pays confirment en soutenant les tueurs ; ils sont en train de réaffirmer aux yeux des démocrates Burundais que l’usage de l’élément ethnique est un instrument qui leur permettra de diviser, de détruire le Pays et mettre sur les rênes du pouvoir qui ils veulent pour leurs intérêts ;

4. Les démocrates Burundais ne sont pas dupes. Toutefois ils ne peuvent pas cacher leur amertume lorsqu’au moment de célébrer le 54 ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore,  Héros de l’Indépendance que des terroristes inspirés par l’ethnisme comme ils le disent  se mettent à tirer sur la police chargée d’assurer la sécurité des institutions du pays, malgré l’injonction de S.E le Président de la République de ramener la paix en  2 mois et ces ennemis de la paix sont soutenus par des Pays colonisateurs  qui ne souhaitent  que le Burundi soit Uni  afin de décoller dans le développement, ce qui signifie qu’ils veulent ramener le Burundi sous la colonisation ;

5. A l’heure où nous sommes, le Parti CNDD-FDD et le Gouvernement qui en est issu ont compris que même  le dialogue inter burundais mis en avant risque d’être perturbé aussi longtemps que les bailleurs de fonds du maintien de la division dans le  Pays n’auront pas comparu devant la justice. Ils doivent rapidement stopper le financement des forces putschistes, de comparaitre devant les tribunaux internationaux  et de se laisser interroger par l’histoire du Burundi. Finis les tergiversations et débats autour des aides ou appuis budgétaires parce qu’en effet   Dieu qui a créé le Burundi le garde toujours, n’eut été la force destructrice venant du système néo-colonisateur pour bloquer la marche du pays vers le progrès socio-économique. Ce blocage intervient sous plusieurs formes en gratifiant aux bénéficiaires des aides par la main gauche qu’il  retire en même temps   par la main droite sans s’empêcher d’affirmer que le Pays ne peut rouler que sur des aides. Le Parti CNDD-FDD trouve encore une fois que la question sur les aides est obscure car plus de 80% des appuis retournent aux donateurs à travers multiples consultance et experts internationaux  et le Pays dit bénéficiaire n’en reçoit  que 20 pourcent alors qu’il est obligé de rembourser la totalité des 100% ;

6. Le Parti CNDD-FDD n’est plus à l’heure des disputes. Il conclut par  inviter tous les spécialistes Burundais  du Droit qui aiment la démocratie et la Patrie de se lever comme un seul homme avec le soutien du Peuple Burundais afin de porter plainte contre les Pays qui cherchent  toujours à détruire le Burundi en attisant des haines inter-ethniques, en provocant des massacres qui se voient presque tous les 10ans dans le Pays, en bloquant l’essor  économique du pays. Que justice soit faite, que la vérité triomphe et que le Burundi recouvre la sérénité, la stabilité et la paix, seul gage du développement.

Fait à Bujumbura le 14 octobre 2015
Honorable Pascal NYABENDA

Président du Parti CNDD-FDD.  

Author: Willy

Share This Post On
468 ad